Mets et vins : comment réussir les accords à tous les coups ?

Il n’est pas toujours aisé d’obtenir des accords mets et vins parfaits. Cela est dû au fait qu’il existe une infinité d’associations possibles. Toutefois, il existe des règles et principes fondamentaux à respecter afin d’éviter les mauvaises combinaisons et réussir ces accords de manière simple et efficace. Êtes-vous à la recherche de ces solutions ? Si oui, voici quelques conseils qui pourront vous aider à choisir judicieusement les vins qui sublimeront vos plats.

Accordez les mets et les vins en fonction de l’intensité de chaque saveur

Il s’agit ici d’une règle fondamentale pour réussir les accords entre les mets et vins de tous genres. Notez que l’association de ces 2 éléments doit être basée sur une certaine harmonie afin de créer un équilibre parfait. Alors, pour que ce mariage soit réussi, il est capital que le breuvage et la nourriture soient de même intensité, sinon, le plus puissant prendra l’ascendant sur l’autre. Sachez qu’en ce qui concerne les vins et les mets, il existe une très large palette d’intensités.

Ainsi, les crustacés, les viandes blanches et certains fruits de mer sont considérés comme des repas de faible intensité. Pour donc les accompagner, il est recommandé d’opter pour un vin vif, frais et léger.

En revanche, les viandes rouges ainsi que certains mets sucrés sont classés dans la catégorie des plats à forte intensité. Pour un accord réussi, il est conseillé de privilégier des vins plus puissants ou plus persistants. En clair, les mets les plus corsés s’accorderont parfaitement aux vins charpentés et puissants, tandis que les plats délicats pourront être accompagnés de vins subtils.

Privilégiez l'harmonie aromatique

Pour une alliance parfaite, vous devez veiller à ce que les arômes du vin et du mets ne soient pas discordants. L’harmonie aromatique est l’une des règles les plus simples à respecter, car il est très facile d’identifier les arômes des vins et des mets. Il faut préciser que les alliances se font généralement dans la même gamme aromatique. Néanmoins, il est possible d’effectuer des accords d’opposition et d’obtenir un résultat parfait. Tel est le cas des associations entre repas sucrés et vins salés, un classique qui produit généralement un effet positif.

Choisissez le vin en fonction de la saveur du plat

Pour réussir votre accord vin et met, vous devez sélectionner le breuvage en fonction du plat que vous envisagez de servir. Ce conseil est d’autant plus important que certains repas ont une forte saveur, et il est très compliqué de les associer à un bon breuvage. Il s’agit par exemple des mets ou produits ayant une saveur acide. Ces derniers ont une forte tendance à détruire l’harmonie des vins. Alors, pour les accompagner, il est souvent conseillé d’employer des vins rosés, blancs, et jeunes.

Par ailleurs, les repas ayant une saveur amère assécheront les vins et contribueront à les durcir. Il faudra dans ces cas, privilégier un vin blanc moelleux. En outre, en ce qui concerne les plats sucrés, ils s’accorderont parfaitement avec un vin moelleux ou un vin muté.

En somme, pour réussir les accords mets et vins, vous n’aurez pas besoin de maîtriser les tableaux d’alliance qui abondent la littérature gastronomique. Les conseils évoqués ci-dessus vous seront d’une forte utilité. Néanmoins, vous devez également faire confiance à votre instinct et décider des alliances en fonction de vos goûts.