SAS : comment procéder ?

En 1994, la société anonyme simplifiée, dite SAS, a été introduite dans le droit français des sociétés, qui devait initialement être un instrument de coopération pour les grandes entreprises au capital minimum de 1,5 millions de francs. Mais depuis une modification correspondante de la loi, elle est également une forme possible de société pour les PME et les personnes physiques depuis 1999. À la suite de ces changements, il n’y avait aucune obligation d’impliquer un deuxième partenaire.

Si vous choisissez la société par actions simplifiée, vous pouvez bénéficier de plusieurs avantages. L’obligation sans restriction de procéder à un audit est propice à la confiance que les clients commerciaux et les banques accordent à l’entreprise.

Contrairement à la société par actions classique, les actionnaires ont une plus grande portée dans la conception de la structure organisationnelle et de gestion.

Pour en savoir plus, veuillez faire un saut vers le site qui suit createur-de-sas.com.

Les avantages de la SAS

Parmi les avantages de la SAS, nous citons :

  • La possibilité de gérer ses actions à sa guise.
  • La possibilité d’avoir un co-fondateur avec lequel se mettre d’accord sur les termes de la société en question.